top of page

Et maintenant ? On peint !



Bien le bonjour, cher fan !


Aujourd'hui, nous prendrons ce dessin de Oya et Simba en exemple.


Rappelons-nous des étapes précédentes... imaginer le dessin puis faire un croquis sur un papier ordinaire et enfin le mettre au propre.


Et maintenant, sortons nos couleurs, godets d'eau, tissu (oui, oui, on a bien besoin d'un morceau de tissu pour essuyer les "bavures" de l'aquarelle !), et pinceaux.

On se jette à l'eau (sans mauvais jeu de mot) ?

Pour de bien meilleurs volumes, je commence par faire les ombres. Voilà, par exemple, ce que ça donne...




Puis, allons-y pour donner un peu plus de couleur à notre beau Simba ! Ici, c'est l'aquarelle qui est utilisée, du coup il faut plusieurs couches pour un rendu de qualité. Commençons par unifier le pelage de Simba...



Ajoutons de la couleur, les formes commencent à apparaître, Simba prend du volume. A ce stade, on voit bien la différence avec Oya qui, elle, n'est pas encore peinte et paraît aplatie.



Mais ce n'est pas fini ! La robe de Simba possède de forts contrastes entre le pelage de son corps, plutôt clair, et son museau bien foncé ! Voilà comment évolue la mise en peinture de Oya et Simba... Bien sûr, comme l'aquarelle se travaille avec l'eau, il faut attendre que les couches sèchent bien avant de continuer, sinon, c'est la bavure totale !



On se retrouve très vite pour découvrir une nouvelle anecdote sur la création des Aventures de Oya et Simba !


Retrouvez les Aventures de Oya et Simba ici



9 vues0 commentaire

Comments


bottom of page