top of page

L'auto motivation, compétence clef en intelligence émotionnelle


Dans un précédent post "J'ai peur !", nous évoquions la motivation. Devant une situation stressante, la motivation est le meilleur moyen de faire grandir l’enfant. Chez un enfant comme pour les adultes, la motivation consiste à aimer ce que l’on fait, à mettre tout en œuvre pour atteindre ses buts. Elle permet aussi de se mobiliser et de trouver les ressources nécessaires pour relever un défi ou une situation inconnue.


C’est Peter Salovey qui définit les 5 compétences à la base de l’intelligence émotionnelle : Conscience des émotions, gestion des émotions, auto motivation, empathie et l’interactivité.




Mais quel est le rapport entre l’auto motivation et l’intelligence émotionnelle ?

  1. Le fait d’apprendre à canaliser ses émotions facilite la concentration et la maitrise de soi ;

  2. Une stabilité, une bonne gestion des émotions favorisent la capacité de raisonnement et la prise des meilleures décisions ;

  3. Il est plus facile de se fixer des objectifs à moyen et long terme en gérant ses émotions et en pratiquant l’empathie ainsi que le bon rapport aux autres ;

  4. Gérer ses émotions permet d’avoir une vision claire et un pouvoir d’anticipation.

C’est donc l’apprentissage de la conscience et de la gestion des émotions qui est le fondement de la motivation des enfants. Leur confiance renforcée et avec de l’estime de soi, la motivation dont ils font preuve augmente leurs bonnes relations aux autres.

Retrouvez les aventures de Oya et Simba ici.


11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page