top of page

J'accepte les règles !

Dans un précédent post, nous évoquions les bienfaits de la capacité d'observer. C'est une première étape. La seconde consiste à montrer l'acceptation des "règles du jeu".


Contexte

Imaginez un enfant qui arrive dans un parc ou bien dans une nouvelle école. Il voit

d'autres enfants jouer à un jeu. Il n'est pas d'accord avec les règles et la façon dont se déroule la partie. Après avoir été invité par les autres enfants, sa première réaction est de remettre en cause l'organisation et la façon de jouer.

Au bout de quelques minutes, Il est exclu par les autres qui a l'habitude de jouer ensemble.

La déception et la colère

En imposant ses propres règles, l'enfant est frustré et se sent rejeté dans un sentiment d'injustice. Il connait mieux les règles du jeux que les autres. Ce rejet vient émailler son estime de soi et sa confiance en lui.

Comment faire ?

Nous augmentons la capacité à vivre ensemble en apprenant à un enfant à accepter l'environnement et "les règles du jeu". Certes, Il est peut-être plus intelligent, il sait peut-être plus de choses que les autres, il a peut-être connu de multiples expériences. Et alors ? C'est un atout pour le groupe mais, pour l'instant, l'important est qu'il soit accepté par les autres. Nous avons besoin des autres, nous ne pouvons pas continuer à progresser sans eux.

En résumé

Un enfant est capable de comprendre qu'il a plus d'intérêt à être accepté par les autres que de s'imposer. En lui expliquant la première étape, l'observation, puis la deuxième, l'acceptation, les parents et les tuteurs transmettent des outils pour une meilleure régulation et gestion des émotions. Ils participent aussi à renforcer la confiance en soi.

Dans un prochain post, nous aborderons la troisième étape "Agir et savoir attendre d'être accepté".

Retrouvez les aventures de Oya et Simba ici.


8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page